La vallée de la Carranza, nature et culture

Espagne c'est un pays très intéressant à visiter. Chaque coin a le sien mais aujourd'hui une autre des merveilles du Pays Basque nous convoque: le Vallée de Carranza. Connaissez-vous cette beauté basque, cet endroit idéal pour le tourisme de plein air, entre montagnes et montagnes, avec des ruisseaux partout, des grottes, des roches mégalithiques et des trésors culturels?

Aujourd'hui, mardi, nous entrerons dans la vallée de la Carranza donc si vous l'avez sur votre liste de destinations, notez toutes les informations pratiques nécessaire pour ne pas rater le meilleur.

Vallée de Carranza

Cette vallée est surtout traversée par la rivière qui lui donne son nom, Carranza, bien qu'il existe d'autres rivières plus petites. Cette dans la région de Las Encartaciones et ses quartiers sont répartis dans toute la vallée, mais les plus importants sont Concha et Ambasaguas, où se trouve la gare.

Dans le tourisme, nous pouvons diviser la vallée en un secteur préhistorique, Autre secteur avec grottes spectaculaires, un autre avec un héritage historique et culturel dans les palais, les maisons et les églises, et enfin un parc thématique. Qu'est-ce que tu préfères?

Allons par parties. La région possède de nombreuses tombes préhistoriques, en particulier dans la Sierra de Ubal. Les tombes datent du Néolithique et de l'Énéolithique, c'est-à-dire qu'elles ont été construites entre le milieu du IVe siècle et le IIIe millénaire av. Itinéraire mégalithique de Haizo, très intéressant à faire mais avec une voiture. Précise:

Vous pouvez commencer le tour à Concha sur la route BI-3622 où elle croise la route GR-123. Vous prenez cette route donc vous allez de Concha à Villanueva de Presa, là vous prenez le virage à gauche. Vous pouvez également aller de Concha par Aldeeacueva jusqu'à l'intersection d'Arreturas et prendre le virage à droite, déjà en route. Là-bas, ce sera environ 10 kilomètres, les monuments sont généralement proches de l'itinéraire.

A la jonction d'Arreturas, à 10 kilomètres de Concha, se trouve, par exemple, le Dolmen d'Alcuera, au milieu de deux forêts de pins. Puis, à nouveau à Arreturas, en montant environ 900 mètres, il y a un chemin de terre et si vous le suivez, à environ 140 mètres, pas plus, il y a le mégalithique de Bernalta. A proximité, il y a aussi le mégalithes de La Bohereiza. En revenant toujours sur nos pas, en suivant l'itinéraire, vous verrez des panneaux d'information sur le Ensemble mégalithique de Cotobasero et non loin un autre des mégalithique de Bernia.

El Tumulus funéraire d'El Muro Ce n'est pas loin non plus ni les cinq monuments de La Cabaña ni le ensemble mégalithique de Fuentellenaoo le mégalithes d'El Fuerte. Le dernier sur la route est La Calera. Comme vous pouvez le voir, l'itinéraire a beaucoup à voir et il ne s'agit que d'avoir la carte à portée de main pour suivre les directions et de savoir que parfois vous traverserez des prairies avec des clôtures et qu'il s'agit toujours de les ouvrir et de les laisser fermés, en respectant l'environnement et ses environs.

Bien sûr, vous pouvez faire cet itinéraire par vous-même ou engager une agence de tourisme locale. Lorsque c'est le cas, le départ est d'une journée complète car il comprend une halte pour le déjeuner et une visite à une fromagerie biologique de la région, dans la ferme Vista Alegre.

Deuxième les grottes de la vallée de Carranza Ils sont spectaculaires et un paradis pour ceux qui aiment l'exploration souterraine. La perle dans ce domaine est la Grotte de Pozalagua, une grotte avec stalactites en forme de fleur unique au monde, en quantité, seulement surpassée par une grotte en Australie.

La grotte a été officiellement découverte en 1957 et aujourd'hui elle forme un plus grand groupe car à proximité, à quelques mètres, se trouve le Torque de Carlista, la plus grande grotte d'Europe et la deuxième au monde. La grotte de Pozalagua a une seule grande pièce, de 125 mètres de long, 12 mètres de haut et 70 mètres de large. Il est connu sous le nom de Versailles et c'est là que se trouvent les étranges stalactites.

Dans la partie centrale il y a un immense lac, malheureusement presque à sec aujourd'hui, mais cela n'enlève rien à la splendeur de l'une des grottes les plus visitées d'Espagne. Les visites sont guidées. D'autre part, qu'en est-il Torca de Carlista? Il mesure 729 mètres de haut, avec l'entrée très proche du sommet du sommet calcaire qui le cache.

C'est l'une des plus grandes cavités souterraines du monde et on y accède par une petite crevasse de seulement 5 mètres sur deux à plus de 700 mètres d'altitude. La cheminée de 68 mètres de long se termine dans une pièce à 84 mètres au-dessus du sol, mais il y a cinq pièces au total, toutes immenses.

Une autre grotte est le Grotte de Venta Laperra, sur le versant du mont Ranero, un site habité au Paléolithique moyen et supérieur par des chasseurs et des cueilleurs, qui ont enregistré peintures, de belles photos d'animaux sur les murs.

Maintenant, on parle aussi de trésors architecturaux et religieux dans la vallée de Carranza. En ce qui concerne le patrimoine civil, les différents villages de la vallée ont leurs trésors sous la forme, par exemple, des soi-disant maisons-tours qui ont longtemps été un symbole du pouvoir des nobles locaux. C'étaient des maisons d'aspect solide et des buts militaires qui sont arrivés à nos jours très modifiés. Vous les verrez à Molinar ou à San Esteban, avec leurs arcades lintées.

Il ya aussi des palais proportions harmonieuses construites à partir du XVIIe siècle, comme le Palais Prieto de Ahedo, en Ranero, style baroque et armoiries sur les façades, ou le Palais de Trevilla, à San Esteban, un mélange de gothique et de baroque, ou le Palais Angulo et l' Palais Villapaterna, à La Lama, avec balcons et pierres. Déjà à partir du XNUMXème siècle sont les Palais de Portillo et Pando et à partir du XNUMXème siècle est le Spa Molinar, avec ses sources chaudes.

A ces constructions les plus nobles, bien sûr, s'ajoutent des constructions plus simples et populaires: façades en pierre, balcons, toits en guise de visière. Jusqu'à présent, nous avons vu des tombes mégalithiques, de précieuses grottes souterraines et des bâtiments anciens. Nous avons dans l'encrier le Parc naturel de Karpin Abentura, un lieu privilégié pour les enfants car c'est un refuge pour les animaux sauvages issus du trafic illégal ou abandonnés ou appartenant à des espèces menacées.

Il travaille sur une ferme centenaire de 20 hectares et est habitée par environ 55 espèces différentes. La visite se fait à travers une zone boisée fermée séparée en deux secteurs, l'un qui se concentre sur la était jurassique et les dinosaures et un autre qui est plus tard. Nous verrons de nombreuses reproductions grandeur nature, certaines animatronique, donc ça devient amusant. Le parc a été inauguré en 1995, il a été agrandi en 2003 avec aujourd'hui quatre secteurs au total.

L'entrée coûte 10 euros par adulte, sept pour les retraités et six euros pour les enfants de 4 à 14 ans. Il ouvre toute l'année à partir de 11h mais ferme les 24, 25 et 31 décembre. Comme vous pouvez le voir, la vallée de Carranza a un peu de tout, alors incluez-la dans votre liste des destinations au Pays Basque. Qu'en penses-tu?

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*