Les merveilleux temples d'Ayutthaya

Thaïlande C'est l'une des destinations les plus populaires pour le tourisme international et le secret réside à la fois dans ses paysages et à quel point il est bon marché pour les voyageurs en euros ou en dollars. L'avion n'est peut-être pas bon marché, mais le coût de la vie y compense tout. Le nom Ayuttahaya vous semble-t-il familier?

C'est l'une des attractions populaires de Thaïlande: un grand groupe de magnifiques ruines de temples que l'UNESCO a déjà protégées en nommant un site du patrimoine mondial. Voyons où ils se trouvent et comment les trouver.

Parc historique d'Ayuttahay

C'est le nom officiel du lieu de la province de Phra Nakhon Si Ayuttahaya. Ce sont les ruines de la ville antique fondée par un roi en 1351 et elle a servi de capitale jusqu'à la fin du XNUMXème siècle.

Le parc historique est né pour protéger les précieuses ruines en 1976, mais l'UNESCO a renforcé le concept de soin et de préservation en 1991. L'importance de la ville était telle qu'elle est devenue une grande ville avec un million d'habitants et un carrefour commercial partout en Asie. Lorsque les Européens sont entrés en contact avec elle, ils n'ont pu s'empêcher de s'émerveiller de la beauté et du luxe de ses temples et palais.

Malheureusement, à la fin du XVIIIe siècle, les Birmans ont envahi la ville et l'ont incendiée, et ce sont ses ruines qui nous racontent aujourd'hui cette splendeur passée construite dans la pierre.

Visitez les ruines d'Attuhaya

Ayutthaya est une île située au confluent des rivières Pa Sak, Lopburi et Chao Phraya. Vous arrivez en train depuis d'autres coins de la Thaïlande et la gare est du côté est donc vous devez au moins traverser une de ces rivières en ferry-boat. Ce qui est certain, c'est que arriver en train est le moyen de transport le moins cher mais aussi celle qui vous donnera les plus belles images du paysage thaïlandais.

 

Depuis Bangkok, depuis la gare de Hualamphong, le trajet dure entre une heure et demie et deux heures et demie selon le service que vous prenez. Il y a des sièges de deuxième et troisième classe très bon marché. Si vous allez consulter un site Web de train thaïlandais, réservez quelques doutes et arrivez avant l'heure annoncée car il peut y avoir des erreurs. Ensuite, la traversée en ferry-boat est également facile car c'est l'itinéraire touristique habituel et ils partent toutes les 15 minutes. Soit vous marchez vers eux, soit tuktuk.

Si vous ne voulez pas le train, vous pouvez utiliser le bus. Les services pour Attuyhaya partent de Bangkok toutes les 20 minutes du terminal nord et la dernière partie à 6 heures. Il y a des bus climatisés de première classe et le trajet complet prend deux heures en raison de l'état des itinéraires ou de l'arrêt étrange, même si cela indique un service direct. Si vous arrivez ensuite en bus, la gare d'Ayuttahaya est située sur la rue Naresuan près du marché Chao Phrom.

Et oui, vous pouvez également éviter le bus et en louer un minibus ou minibus qui partent de la station MoChit ou de Rangsit. Une dernière alternative pire non moins intéressante est arriver en bateau depuis Bangkok arrêt à Ko Kret et Bang Pa-In. C'est un long voyage, qui vous prendra la majeure partie de la journée, mais c'est pittoresque.

Se déplacer sur l'île est facile car il y a la rue U Thong qui la contourne et avec une bonne carte de ce que vous voulez voir, se déplacer d'ici à là est facile et simple. Tu peux louer un vélo Aussi et c'est formidable de visiter le parc archéologique. Les sentiers sont pavés et la distance entre les temples est petite. Vous pouvez même quitter l'île à vélo car tout est proche. Il existe de nombreux magasins de location de vélos et vous pouvez obtenir la carte auprès de votre office de tourisme local.

Et si vous aimez le tuktuk, vous pouvez profiter de ceux d'ici, qui sont un peu plus grands que ceux de Bangkok. Ou louer une moto est une autre option.

Visitez le parc archéologique d'Attuhaya

Il s'agit essentiellement de visiter les trois palais: le Grand Palais, Palais Chantharakasem et Palais Wang Lang et une poignée de temples en ruine et d'autres encore en activité. Pour certains, vous payez l'entrée et pour d'autres non. La vérité est que vous avez besoin de deux jours pour bien explorer toute la région donc si vous n'avez pas deux jours, vous devez résumer.

Comme l'histoire de la ville peut être concentrée en trois périodes, vous pouvez diviser la visite en bâtiments de ces trois périodes historiques et simplifier les choses. Ceux que vous ne pouvez pas ignorer:

  • Wat Mahathat: C'est là que se trouve la tête de Bouddha et il est très en ruine. Il se trouve au centre de la ville et était la résidence du patriarche suprême. On pense qu'il a été construit au XNUMXème siècle et bien que le pilonner Il s'est effondré pour la dernière fois en 1911, vous pouvez voir qu'il était énorme et très grand.
  • Vat Ratchaburana : Il a été construit par le roi Borom Ratchathirat II au même endroit où ses deux frères ont été assassinés en combattant pour le trône. Les statues des dieux ici ont été volées et peu de choses ont été récupérées. À l'intérieur, il y a des peintures murales avec la vie de Bouddha mais tout est très détérioré.
  • Wat Phra Si Sanphet :  Ses trois tours ou chedis sont aujourd'hui le symbole du parc archéologique. Vous trouvez ces temples dans les jardins du palais et ils n'étaient utilisés que pour les cérémonies royales ou pour garder des reliques. On pense que ces trois chedis contiennent les cendres de trois rois.
  • Wat Chai Wattanaram : Il a été construit en 1630 pour célébrer le couronnement du roi Prasat Thong et il y a un prang central avec d'autres qui l'entourent et de nombreuses tours. Le prang central symbolise le mont Meru et les quatre latéraux symbolisent les quatre continents qui dans la cosmogonie bouddhiste sont habités par des êtres humains. À l'origine, il comptait 120 bouddhas laqués et de nombreuses peintures murales, mais au XNUMXème siècle, il était utilisé comme stand de tir et plus tard, la vente de pierres et de briques est devenue courante.

Enfin, il y a les Wat Phanan Choeng, avec une immense image de Bouddha, le Wat Phutthai Sawan, l' Wat Phra Ram, l' Wat Na Phramen, l' Wat Choeng Tha et l' Wat Suwan Dararam et l' Vat Mongkhon Bophit. Bien sûr, il y en a beaucoup plus, chacun avec ses propres attractions et c'est vraiment pourquoi deux jours valent mieux qu'un.

Aussi il y a des musées à visiter donc si vous restez plus longtemps, vous pouvez les visiter: le Centre d'études historiques d'Ayuttahaya dont la visite est recommandée avant de se rendre au parc archéologique, le Musée national de Chantharakasem et l' Musée national Chao Sam Phraya. Et comme la ville a été en contact avec de nombreuses cultures étrangères, vous pouvez faire le tour des lieux où ces étrangers ont su s'installer.

Ainsi, vous pouvez vous rapprocher de la connaissance du règlement néerlandais datant du XVIIe siècle, les Japonais dont il ne reste rien d'original mais le gouvernement japonais a reconstruit un parc japonais ressemblance et les Portugais avec les ruines d'une église dominicaine. Enfin, vous ne pouvez pas arrêter de marcher à travers le Marché flottant d'Ayothaya.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*