Les plus belles gares d'Espagne

Gare de Tolède

Beaucoup les plus belles gares d'Espagne appartiennent à une époque où le chemin de fer était le moyen de transport principal. Cette force, qui coïncide approximativement avec le dernier tiers du XIXe siècle et la première moitié du XXe, a rendu nécessaire la construction de grands bâtiments pour les passagers et les convois.

Mais les responsables de ces constructions ne se sont pas contentés de les rendre fonctionnels. C'était une époque où, en plus, ils cherchaient à sortir propre label artistique. En conséquence, les plus belles gares d'Espagne sont restées, qui sont de véritables merveilles architecturales sans perdre sa valeur fonctionnelle. Nous allons vous en montrer quelques-uns.

Gare de Canfranc

Gare de Canfranc

Canfranc, l'une des plus belles gares d'Espagne

Nous commençons notre visite à l'une des gares le plus emblématique de l'Espagne, qui, d'ailleurs, n'est aujourd'hui utilisé que pour les services de banlieue. Cependant, il a été construit pour être le dernier arrêt sur la ligne qui unirait Madrid avec France à travers Aragon et par Tunnel du Somport, à près de deux mille mètres d'altitude.

Il a été inauguré en 1928 et a de grandes dimensions. En tant que gare frontière, elle devait abriter des gares ferroviaires de deux écartements différents, des hangars à marchandises et des logements pour les travailleurs et leurs familles. Mais il devait aussi y avoir des douanes, des postes de police, des bureaux de poste et d'autres services.

Par conséquent, la construction a 241 mètres de longueur et plan rectangulaire divisé en cinq corps. Répond au style de la L'architecture des palais français du XIXe siècle avec une prédominance de formes classiques, mais aussi avec des éléments d'architecture industrielle comme le fer et le béton. Et, en hommage aux maisons de la région, il a un toit en ardoise.

Sans aucun doute, Canfranc est l'une des plus belles gares d'Espagne, à tel point qu'elle a été le théâtre de quelques romans et films (il y a même une légende que certaines scènes de Doctor Zhivago). Il est actuellement en cours de réhabilitation pour abriter Musée du chemin de fer d'Aragon et de lui donner un usage hôtelier et touristique. Il est également prévu de construire des maisons et des espaces verts.

Gare de Tolède

Gare de Tolède

La belle gare de Tolède

C'est une merveille de architecture néomudéjar Il a été inauguré en 1919. Pour cette raison, il a également été déclaré bien d'intérêt culturel et restauré il y a quelques années. Sa conception est due à l'architecte Narcisse Claveria, qui a oublié le fonctionnel pour créer une œuvre d'art authentique.

Il couvre près de treize mille mètres carrés et se compose d'un corps central et de deux ailes latérales inférieures. La façade est ornée d'arcs lobés et de créneaux. En fait, l'ensemble est abondamment décoré d'arcs mudéjars, de mosaïques de carreaux, de treillis et d'autres éléments du riche orfèvre de Tolède.

Mais peut-être que son grand symbole est le tour de l'horloge, qui dépasse du corps du bâtiment et présente également des grilles mudéjares. Actuellement, cette belle gare dessert la ligne à grande vitesse La Sagra-Tolède, qui appartient à celui de Madrid à Séville. Sans aucun doute, ce bâtiment est un digne représentant pour vous recevoir si vous allez découvrir les merveilles monumentales de la soi-disant "Cité des Trois Cultures".

Gare du Nord de Valence

Gare de Valence

Gare du Nord de Valence

Valence a plusieurs gares, mais la plus belle est celle de la rue Játiva, à côté des arènes et très proche de la mairie. est l'ancien Gare du Nord ou gare Valencia-Term et a été construit au début du 1917ème siècle pour être inauguré en XNUMX.

La construction a quinze mille mètres carrés et a été conçue par l'architecte Démétrius Ribes. Cependant, leur grand auvent en métal, qui mesure près de vingt-cinq mètres de haut, est due à Enrique Grasset. répondre à style moderniste et présente des influences néo-gothiques et pré-rationalistes du grand architecte autrichien Otto Wagner. Il est divisé en deux parties : d'une part, le bâtiment voyageurs au plan en U et, d'autre part, le grand hangar dont le toit est soutenu par des arcs métalliques articulés.

De même, la façade principale est du type horizontaliste et il a trois corps qui se détachent et sont ornés de tours. Dans son ornementation, les couleurs des armoiries de Valence sont recréées et, surtout, les motifs typiques du verger levantin tels que les oranges et les fleurs d'oranger. Pour elle, ils ont été utilisés céramique émaillée, mosaïques, marbre et verreAussi bien que trencadis si chère au modernisme catalan et valencien. Comme vous le savez, il consiste à combiner des petits carreaux de différentes couleurs joints avec du mortier (en fait, trencadis pourrait être traduit par "haché").

En France, Barcelone possède aussi l'une des plus belles gares d'Espagne

Gare de France

Vue aérienne de la gare de France

Dans notre tour des plus belles gares d'Espagne, nous arrivons maintenant à Barcelona, plus précisément à l'arrondissement de Ciutat Vella, connaître le gare française. Il a été inauguré en 1929 à l'occasion de la Exposition Universelle organisé cette année-là par Barcelone. À l'époque, il intègre des avancées techniques telles que des verrouillages électriques, des tampons hydrauliques et des couloirs souterrains pour déplacer les marchandises.

Mais le plus intéressant est du point de vue architectural. Le projet urbain a été réalisé par Edouardo Marystany, qui a conçu une structure en forme de U avec un double hangar et une entrée incurvée vers les voies. Elle possédait également deux pavillons du côté de la rue réunis dans sa partie centrale. Ce bâtiment pour les voyageurs a été conçu par Pedro Muguruza, qui a relevé une décoration trop sobre. Pour cette raison, il a été chargé d'améliorer ce Raymond Durand y pelayo martinez.

Les dimensions de la gare de France sont impressionnantes. Le bâtiment enveloppe les rails en forme de U et les hangars que nous avons mentionnés sont couverts par verrières de 195 mètres de long sur 29 mètres de haut. De plus, le hall principal a trois grands dômes. En bref, c'est l'une des gares les plus impressionnantes d'Espagne.

Gare de Zamora

Gare de Zamora

La gare de Zamora qui, avec son style néoplateresque, est l'une des plus belles gares d'Espagne

Le Zamora se distingue également par ses dimensions, puisque la façade principale a 90 mètres de longueur. Mais c'est surtout l'une des plus belles gares d'Espagne en raison de sa style néoplateresque. Sa construction débute en 1927, bien qu'elle ne soit inaugurée qu'en 1958. Les travaux sont confiés à Marcelino Enriquez sur un terrain situé dans le quartier de Las Viñas.

Pour le bâtiment, il a été utilisé pierre dorée de Villamayor, ce qui a contribué à l'embellir encore plus. La façade comporte trois corps et autant d'étages, avec quatre tours carrées. De même, le défenseur central se démarque des ailes par son terrasse avec fronton triangulaire orné de deux blasons et d'une horloge. un joli crête Inspiré du palais de Monterrey de Salamanque, il complète l'ornementation. Et le rez-de-chaussée présente des arcs Renaissance formant des galeries.

Gare d'Aranjuez

Gare d'Aranjuez

Gare d'Aranjuez

Vous savez probablement que l'appel Site royal d'Aranjuez c'est une merveille monumentale. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que ses joyaux architecturaux commencent à la gare elle-même. En fait, la petite ville était essentielle au début de ce moyen de transport sur le territoire espagnol.

La deuxième ligne de chemin de fer qui a été créée dans notre pays était celle qui reliait Madrid avec Aranjuez. Avant, celui qui reliait Barcelone avec Mataro. Cependant, par curiosité, nous vous dirons que le premier train qui existait au sein de la nation espagnole a été construit en Cuba. Plus précisément, il reliait La Havane à la ville de Güines en 1837.

Mais, revenant à Gare d'AranjuezIl ne s'agit pas du primitif. Celui que vous pouvez voir aujourd'hui a été construit entre 1922 et 1927 et est, comme celui de Tolède, de style néo-mudéjar. Elle se compose d'une nef rectangulaire plus haute en son centre. La partie extérieure de celle-ci était ornée d'un pignon orné à son tour de trois arcs et de vitraux. Au-dessus du bâtiment s'élève un tour de l'horloge.

La façade se distingue également par la brique rouge apparente qui a servi à sa construction. Il était placé sur un long socle en pierre et décoré de carrelage. A l'intérieur aussi, il y a diverses mosaïques décoratif créé par l'italien Mario Maragliano. De leur côté, les plates-formes sont couvertes de verrières appuyées sur des colonnes de fer.

Gare Concordia

Gare Concordia

Gare Concordia à Bilbao

Nous terminons notre visite des plus belles gares d'Espagne dans celle-ci Bilbao, ce qui est merveilleux moderniste. C'est aussi la plus ancienne de celles que nous avons citées, puisqu'elle a été inaugurée en 1902 pour recevoir les trains qui venaient de Santander. Les travaux étaient dus à l'ingénieur Valentin Gorbéna et l'architecte Séverino Achucarro.

Il s'y distingue par sa façade centrale ornée de carreaux et céramiques aux couleurs vives qui contrastent avec le fer de sa structure. Mais surtout, il attirera votre attention la rosace de son sommet. Quant à sa partie interne, sa chapiteaux et arcs en fer forgé. Mais surtout, vous serez surpris par la espace d'attente, qui est configuré comme un point de vue sur le centre historique de la ville. C'est assez rare dans l'architecture ferroviaire et fait de cette belle gare un lieu unique.

En conclusion, nous vous avons montré quelques-uns des les plus belles gares d'Espagne. Mais, inévitablement, nous en avons laissé d'autres dans le pipeline. Par exemple, celui de Atocha à Madrid, qui possède même actuellement un jardin tropical ; la de Almería, avec son style français et ses fenêtres; la de Jerez de la Frontera, qui combine des éléments Renaissance, mudéjar et régionaliste, ou la station la plus humble de Puebla de Sanabria, à Zamora, avec son style populaire. Osez les rencontrer.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*