Palais Infantado

Image | Pixabay

Le Palais des Ducs d'Infantado, à Guadalajara, est le plus beau bâtiment de la ville castillane-La Mancha. Déclaré monument au début du 1480ème siècle, c'est une œuvre de Juan de Guas en collaboration avec Enrique Egas dans la conception de l'ornementation et secondée par Lorenzo de Trillo qui a été construite par ordre de M. Íñigo López de Mendoza, deuxième Duc de l'Infantado, vers XNUMX.

Nombreux sont ceux qui l'ont décrit comme unique en son genre, le désignant comme un échantillon d'art universel très particulier, sa façade étant l'une des meilleures en termes de palais de la Renaissance espagnole.

Attractions du Palais Infantado

La magnifique façade est faite de calcaire expressément apporté de Tamajón, une ville située à 51 kilomètres de la ville, qui constitue un ensemble de pointes diamantées peu fréquentes en Espagne et une porte principale flanquée de deux colonnes et décentrée, où le blason de Mendoza joue un rôle particulier. Tous richement décorés avec des ressources incorporées du gothique européen telles que des sphères, des taqueados, des entrelacs ou des florones et du mudéjar hispanique tels que des muqarnas et des épigraphes.

Avec la porte principale et les pointes de diamant, la galerie supérieure est un autre des espaces les plus intéressants ainsi que la cour du bâtiment.

Image | Wikimedia Commons

A l'intérieur, le Patio de los Leones présente des motifs gothiques et l'ensemble prime sur la qualité des détails. Il comprend également des figures opposées telles que des griffons et des lions, une iconographie typique de la tradition islamique la plus orientale. Le résultat est une belle mise en scène qui est complétée par un vaste jardin, un espace de loisirs pris dans les palais d'Al-Andalus ou les monastères dans lesquels la monarchie castillane avait l'habitude d'utiliser comme résidence temporaire. Son raffinement est tel que des rois comme Felipe II d'Autriche ou Felipe V de Borbón l'ont choisi pour y célébrer leurs mariages.

Le Palais de l'Infantado à Guadalajara est également célèbre pour les plafonds à caissons mudéjars qui ont disparu pendant la guerre civile en raison des dommages causés par un bombardement. Cependant, certaines des salles qui ont été décorées à la fin du XVIe siècle par des peintres italiens engagés par le cinquième duc d'Infantado comme Rómulo Cincinato sont encore conservées.

La salle Cronos, dédiée au dieu du temps et à quelques symboles du zodiaque, la salle des batailles de l'histoire militaire des Mendozas et la salle d'Atalanta et Hipómenes, qui recrée des scènes du mythe grec populaire, se démarque. Dans cette dernière pièce se trouve une belle cheminée en marbre de Carrare.

Musée de Guadalajara

Image | Tourisme Castille - La Mancha

Le musée de Guadalajara occupe une partie du bâtiment pour abriter le plus ancien musée provincial d'Espagne. Il a été créé en 1838 et comprend principalement des collections permanentes d'archéologie, de beaux-arts et d'ethnologie.

La collection des beaux-arts est la plus ancienne du musée de Guadalajara. Il est constitué des biens confisqués à l'Église depuis 1835, le thème des œuvres est donc majoritairement religieux. La collection est complétée par des dons et des achats de plus de 200 œuvres picturales et sculpturales couvrant une période allant du XVe au XXIe siècle.

En revanche, la collection d'archéologie est la plus importante de ce musée et rassemble des pièces issues de fouilles effectuées dans la province. La section ethnographie est très intéressante pour connaître les coutumes populaires de Guadalajara.

À son tour, le musée de Guadalajara propose deux expositions permanentes: Les transits, qui expose les objets les plus pertinents de ses collections intégrés dans un discours anthropologique et anthropologique. Le Palais Infantado: le Mendoza et le pouvoir en Castille, qui interprète la signification et l'histoire de cette famille et de son palais dans les salles décorées de fresques créées par Rómulo Cincinato.

Il accueille également plusieurs expositions temporaires tout au long de l'année. Par curiosité, les salles des expositions temporaires étaient autrefois les salles du duc. On y conserve les fresques du XVIe siècle et une partie des riches plafonds à caissons qui ornaient les plafonds.

Heures de visite

  • Hiver (du 16 septembre au 14 juin): du mardi au samedi à partir de 10h. à 14 heures de l'après-midi. et à partir de 16h. à 19 heures.
  • Été (du 15 juin au 15 septembre): du mardi au dimanche à partir de 10h. à 14 heures de l'après-midi.
  • Dimanches et jours fériés: à partir de 10h. à 14 heures de l'après-midi.

Prix ​​des billets

  • Général: 3 euros
  • Tarif réduit: 1,50 euros
Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*