Que voir à Mexico

La capitale de Mexique c'est une ville ancienne, dynamique, peuplée, amusante, historique et intéressante. Il n'y a pas d'adjectifs pour désigner la ville la plus importante du pays, une ville que l'on ne peut quitter sans visiter la plus importante.

Aujourd'hui, à Actualidad Viajes, nous nous impliquons avec que voir à Mexico. Pour s'amuser!

Ciudad de México

Avant, il était connu sous le nom Mexico City, par district fédéral. C'est la ville la plus importante du pays et la cœur politique, financier, social et touristique. La date exacte de sa fondation n'est pas connue, bien que l'on suppose que c'était vers l'an 1325, par la main du peuple mexique qui, à son tour, a été vaincu et dominé par les Espagnols.

La vice-royauté de la Nouvelle-Espagne date de 1535. L'indépendance du Mexique a eu lieu en 1821 et vers 1824 la ville devint un district fédéral, différent des autres États qui composent le pays, et devint le siège des pouvoirs de l'État. Vers la fin des années 80 du XNUMXème siècle, les changements de son statut politique ont commencé et ainsi le nom est devenu simplement celui de Mexico.

Aujourd'hui voici 35 lieux que l'UNESCO a déclaré site du patrimoine mondial, plus d'une centaine de musées, En d'autres termes, c'est la deuxième ville avec le plus de musées au monde derrière Londres, vous pouvez donc imaginer que c'est un Mecque touristique.

Que voir à Mexico

Le Zocalo est le nom de la place principale ou Plaza de la Constitución, qui C'est la place la plus importante et l'une des plus grandes au monde. Autour se trouvent de nombreux sites importants, par exemple le Cathédrale métropolitaine de Mexico, de style baroque commandé par Hernán Cortés lui-même sur un temple aztèque. A l'intérieur se trouve la Crypte des Archevêques, le retable des Rois, la Chapelle Royale et un beau chœur.

Un autre bâtiment autour du Zócalo est le Palacio Nacional avec la célèbre fresque du non moins célèbre Diego Rivera. Dans l'un des coins de la place se trouve ce qui reste de la soi-disant Templo Mayor, le cœur de l'ancienne civilisation mexicaine et le ancienne capitale, Tenochtitlán. La colonisation espagnole a tenté d'effacer toute mémoire lors de la construction de la ville, mais au cours du XXe siècle, différentes fouilles archéologiques ont révélé ce grand passé.

Vous verrez les restes d'une pyramide et d'autres bâtiments et ce qui a été trouvé se trouve dans un musée à l'intérieur du complexe, par exemple le relief en pierre de la déesse Coyolxauhqui, le sphinx du dieu du feu et un monument impressionnant à Tlatecuhtli.

Aussi, dans un autre coin du Zócalo se trouve le Vieux Portail de Mercadères, un ensemble de bâtiments commerciaux du XVIe siècle, aujourd'hui transformés en hôtels et boutiques de luxe. Un bon point de vue est la terrasse de l'hôtel Majestic ou le point de vue du Gran Hotel.

Toujours dans le centre historique de la ville, vous pouvez visiter le Collège de San Ildefonso, un ancien établissement d'enseignement très prestigieux, dont les salles de classe ont accueilli des personnages tels que Frida Khalo et Diego Rivera. En fait, le couple s'est rencontré ici.

En descendant la rue piétonne Madero depuis la place que vous rencontrez l'un des plus hauts gratte-ciel de la ville, la Torre Latinoamericana. Son point de vue est un vrai classique, mais à l'intérieur il y a une exposition permanente, il y a le Musée du bicentenaire, un bar au 40e étage et un restaurant au 41e étage.La terrasse ouverte est au 44e étage.

Si vous aimez l'art, vous devez visiter le Palais des beaux-arts qui est proche de la Torre Latino. Le bâtiment date du début des années 1900, il est de style Art-Nouveau, bien que son intérieur soit Art-Déco. Il est en marbre blanc et à l'intérieur se trouvent des œuvres de Siqueiros, Diego Rivera ou Rufino Tamayo. En outre, il fonctionne également au sein de la Musée d'Architecture et le théâtre où l'on peut assister à un spectacle populaire très rapiécé pour les touristes : le Ballet folklorique du Mexique.

Si vous aimez particulièrement Diego Rivera et son travail, vous pouvez visiter le Musée mural Diego Rivera qui se trouve au bout de l'Alameda Central, un chemin de fontaines et de verdure. Pour plus d'art il y a le Musée national d'art, devant la Plaza Manuel Tolsá avec sa précieuse collection d'art qui va du XVIe au XXe siècle.

Visiter une ville, c'est toujours bouger, marcher, bouger. Ici, en plus du centre, la beauté se trouve dans différents quartiers. L'un est Coyoacán, au sud de la ville. Il s'agit d'un Quartier bohème, lieu d'artistes et de maisons coloniales, avec musées, marchés, librairies, cafés. C'est là que le Maison bleue de Firda Khalo et de la rivière Diegoa, aujourd'hui un musée, mais il y a aussi le Maison-musée Léon Trotsky, la Maison Hernán Cortés, le Jardin du Centenaire ou la Maison municipale.

Les autres quartiers recommandés et magnifiques sont Condesa et Roma, avec ses belles rues bordées d'arbres et ses maisons de styles architecturaux différents, ses boutiques, ses cafés, ses bars branchés. C'est ici que l'on peut également observer le meilleur des Art urbain mexicain ou street art. Pour apprécier cela, vous pouvez vous inscrire à un visite guidée à vélo qui vous emmène à travers différents coins de la ville.

En marchant, vous atteindrez sûrement le Plaza de las Tres Culturas, la culture espagnole, car il y a la paroisse coloniale et le couvent, la culture de Tenochtitlán avec ses ruines et ses pyramides et la culture mexicaine moderne avec le Centre Culturel Universitaire. Rare de tout voir au même endroit, mais super d'un point de vue touristique.

Si vous êtes catholique et que vous aimez les saints, le Mexique est synonyme de la Vierge de Guadalupe, alors visitez le Basílica de Guadalupe c'est une obligation. La Vierge de Guadalupe est la patronne de la ville, du pays et de l'Amérique latine. Il a été achevé en 1709, bien que la nouvelle partie date de 1976. 20 millions de personnes le visitent par an.

Si vous aimez voir la culture et faire du shopping, alors vous devez profiter des marchés et en ce sens, l'un des plus recommandés est le Marché de San Juan. Cet endroit est au cœur de la ville et a un siècle et demi de vie. Il y a tout, des produits alimentaires courants et exotiques, y compris les insectes, aux produits laitiers et à la charcuterie.

Le Mexique est aussi synonyme de révolution, donc pour connaître le mouvement indépendantiste mexicain il faut aller au Monument à la Révolution, une structure énorme et impressionnante au sein de la Plaza de la República. Il s'agit d'un mausolée dédié aux héros mexicains, Pancho Villa parmi eux. Il y a aussi le Museo de la Revolución, le point de vue intermédiaire qui atteint près de 66 mètres, à ses pieds les piliers avec des figures de cire, et le soi-disant Paseo Linternilla avec ses dômes.

Également liée à l'indépendance est, au sein du Paseo de la Reforma, la Ange de l'Indépendance, symbole nationall. Il date de 1910, année de l'indépendance nationale, et porte la déesse grecque de la victoire en bronze avec de l'or. Cette avenue est la plus importante de la ville, avec 15 kilomètress, touchant de nombreux endroits importants dans son voyage.

La nuit, dans le Fontaine du centenaire sur la Plaza de la República, le spectacle de lumière et musique. Et en parlant de la nuit, quand le soleil se couche, une bonne destination est l'appel zone rose qui se trouve à Colonia Juarez.

Foins hôtels, bars, restaurants, discothèques et de nombreux touristes, car il s'agit de s'amuser. Voici la scène gay De plus, vous pouvez aller d'ici au quartier de Roma Forte en vous promenant dans le Glorieta de los Insurgentes, l'un des principaux ronds-points piétons de la ville.

Enfin et surtout, d'autres endroits que vous ne pouvez pas manquer sur la liste d'aujourd'hui de ce qu'il faut voir à Mexico : le château de Chapultepec, ancienne résidence de l'empereur Maximilien en 1864, avec mobilier et décoration d'époque, le Musée national d'histoire (à l'intérieur et avec une visite guidée si vous le souhaitez), le Forêt de Chapultepec 500 hectares, immenses, avec des musées, des lacs et des restaurants, l'immense et précieux Musée national d'anthropologie du Mexique (C'est là que se trouve la Pierre du Soleil, la coiffe de Moctezuma, la réplique du tombeau du Roi Pakal, originaire de Palanque avec son masque de jade, ou encore la Salle Maya.

Pour les sorties chics et élégantes il y a le Quartier de Polanco, qui abrite de nombreuses ambassades, pour les promenades dans les quartiers calmes sont San Ángel et Chimalistac, le Canaux de Xochimilco, entrer Trajineras coloré et voir le marché ou le musée Dolores Olmedo avec sa grande collection d'œuvres de Rivera, et bien sûr, le site archéologique de Teotihuacán avec ses pyramides du soleil et de la lune, la citadelle, l'avenue des morts et autres. Il est accessible en bus.

Bien sûr, cette liste que nous avons été encouragés à faire n'est qu'un échantillon de ce que la merveilleuse et énorme ville de Mexico a à offrir à ses visiteurs.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*