Que voir à Berlin

 

Berlin C'est l'une des capitales les plus visitées d'Europe et bien que a priori Elle ne brille pas comme Paris ou Vienne, la vérité est que c'est une ville magnifique et qu'elle possède de nombreuses attractions. Ce n'est peut-être pas la meilleure destination à visiter en hiver si vous n'aimez pas le gel, mais quand même, à cette période de l'année, c'est génial.

Voyons voir alors que visiter à berlin.

Berlin

C'est dans le nord-est du pays, est la ville la plus peuplée et date de la première moitié du XNUMXème siècle. Elle était la capitale du Royaume de Prusse, de la République de Weimar et du Troisième Reich, même si son sort fut un peu plus triste après la fin de la Seconde Guerre lorsqu'elle fut divisée après la division du pays en deux républiques.

Comme nous l'avons dit ci-dessus L'hiver est très froidIl n'y a pratiquement pas de soleil l'après-midi, les journées sont courtes et il y a des pluies et des chutes de neige constantes avec un vent froid venant de Russie et rendant cette saison glaciale.

Tourisme à Berlin

Peut-on parler de quelques sites emblématiques que dans une première visite à Berlin ne peut pas être manquée. Le premier est le Reichstag. Ce bâtiment est dans le quartier Tiergarten et était le siège de l'Empire allemand entre la fin du XNUMXe siècle et le début du XNUMXe. Puis ce fut le Parlement de Weimar et depuis 1994, c'est le siège social tous les cinq ans de la Assemblée fédérale choisi par le président allemand.

Il a été achevé en 1894 et a un style néo renaissance. Son nom ne signifie rien d'autre que le parlement et il a été construit lors de la formation de l'Empire allemand lorsqu'un bâtiment plus grand était nécessaire pour rassembler tous les représentants du pays.

En 1933, un mois après la nomination d'Hitler à la chancelière, le Reichstag est parti en flammes avec un incendie criminel qui n'a toujours pas été résolu aujourd'hui. Après cela, une certaine terreur nazie s'est déchaînée, la dérogation aux droits civils et une vague de troubles internes dont nous savons déjà comment elle a abouti. Après la fin de la Seconde Guerre, le bâtiment était en ruine complète et autour d'elle, des vergers improvisés avaient été plantés qui donnaient de la nourriture à la population.

Vers le milieu des années 50, il fut décidé de reconstruire le bâtiment dans un style plat et rigoureux, aux lignes droites et sans beaucoup de décoration. Aujourd'hui, il peut être visité et la visite doit être enregistrée en ligne premier. Les visites guidées ne peuvent être demandées que pour le mois en cours ou les deux mois suivants.

La Porte de Brandebourg C'est notre deuxième visite. C'est une photographie emblématique et l'une des structures historiques qui ont survécu dans le temps et qui symbolise la division du pays à l'époque de la guerre froide et oui, aussi le jour de la réunification. Il est néoclassique y il a été construit entre 1788 et 1791, conçu par Carl Gotthard Langhans, inspiré de l'Acropole d'Athènes.

La puerta Il mesure 26 mètres de haut, 65.5 mètres de long et 11 mètres de large avec six colonnes doriques. En 1793, la porte a gagné un quadriga, qui a été transporté par Napoléon lorsqu'il a envahi la ville en 1806. Après son abdication, la statue est revenue à Berlin et à la porte, pour rester du côté soviétique après 1946. Les gens ont célébré le nouvel an de 1989, avec la chute de la Mur, ici même. La porte de Branderburg ne ferme jamais mais une bonne idée est de le visiter lorsqu'il accueille un événement. Ne manquez pas une visite au musée de la porte de Branderburg.

La Tour de télévision de Berlin, également appelé le Fernsehturm, domine l'horizon de la ville avec 368 mètres de haut et il a été construit dans les années 60. Lors de votre visite, vous pourrez profiter d'un vue panoramique belle de là-haut. Avec la carte touristique de la ville, la Berlin Welcome Card, vous bénéficiez d'une réduction de 25%. Pour profiter!

La tour est sur l'Alexanderplatz et détient le titre d'être le plus haut bâtiment d'Europe ouvert au grand public. Il a été construit en seulement quatre ans, pour être inauguré en octobre 1969. Il a été conçu par Hermann Henselmann. Après l'unification des deux Allemagne, la tour n'était plus un symbole de l'Allemagne de l'Est et était complètement intégrée à Berlin. Aujourd'hui, il reçoit un million de visiteurs par an en provenance de 86 pays.

La plate-forme d'observation de la tour de télévision de Berlin mesure 200 mètres de haut et dispose d'un bar tournant et d'un restaurant. Si vous prévoyez d'aller dans ce restaurant, il est préférable de réserver en ligne. L'ascenseur monte en seulement 40 secondes et après l'audience, vous pouvez toujours vous arrêter à la boutique de cadeaux et emporter un souvenir avec vous. La tour est ouverte de mars à octobre de 9h à minuit et de novembre à décembre de 10h à minuit également.

 

Cette tour est suivie de Gendarmenmarkt, une place proche de la Friedrichstrasse et qui concentre trois merveilleux bâtiments de la ville: la salle de concert et les cathédrales française et allemande, le Deutscher Dom et le Französischer Dom. Ce ne sont pas deux églises, mais des tours. L'une d'elles abrite le musée Huguenot et l'autre une exposition permanente d'histoire parlementaire. Beaucoup disent que C'est la plus belle place d'Europe et sans aucun doute en été, c'est un endroit où séjourner longtemps.

Après la guerre, la place était en ruine, mais dans les années 70, le gouvernement de Berlin l'a reconstruite et remodelée sous le nom de Platz der Akademie. Le nom Gendarmenmarkt l'a depuis la réunification en 1991. Si vous allez en été, la place accueille le Classic Open Air, de merveilleux concerts, et si vous y allez en hiver, il accueille le Marché de noël

La cathédrale de Berlin date de la fin du XNUMXe siècle et c'est l'église protestante la plus importante de la ville. Ce n'est pas proprement une cathédrale mais une église paroissiale. C'était l'église de la dynastie des Hohenzollern, des empereurs allemands et prussiens et déjà au même endroit il y avait un exemple des siècles auparavant. Évidemment, l'église a beaucoup souffert des bombardements de la Seconde Guerre mais elle a été complètement restaurée il y a 44 ans.

L'église peut être visité et il y a des visites guidées toutes les 20 minutes: la nef principale, la chapelle du mariage, la crypte Hohenzollern avec 100 sarcophages de cinq siècles, le musée avec l'histoire du bâtiment, l'escalier impérial qui monte 270 marches jusqu'au sommet du dôme pour voyez la ville à vos pieds.

Les visites au Château de CharlottenburgEn dehors du centre-ville, mais avec des collections de peintures et porcelaines chinoises d'une beauté, au milieu de jardins qui n'en sont pas moins et avec des musées intéressants. Et en parlant de musées, c'est L'île aux musées, un site du patrimoine mondial selon l'UNESCO et siège de la Altes Museum, New Museum, Bode Museum, Pergamon Museum et la Ancienne galerie nationale. Plus de six mille ans d'histoire sont concentrés ici et pour la visite, il est pratique d'avoir la Berlin Welcome Card à portée de main.

Enfin, vous ne pouvez pas quitter Berlin sans visiter le Mémorial du mur de Berlin et l' Centre de documentation. Aujourd'hui, alors que le monde continue de construire des murs, nous ne devons pas manquer l'occasion de faire revivre ce mur, qui est le mur le plus célèbre de l'histoire récente. Situé entre les quartiers Wedding et Mitte, sur la rue Bernauer, il présente un segment du mur d'origine et des tours d'observation qui permettent de recréer d'une certaine manière ce monde aux frontières intérieures.

Et comme souvenir, vous pouvez toujours visitez la Potsdamer Platz et le Kurfürstendamm, l'un des endroits les plus exclusifs pour faire du shopping ou, si vous y allez avec des enfants, visitez le zoo de Berlin, le plus ancien du pays.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*