Que voir à Zurich

La plus grande ville de Suisse est Zurich, son pôle économique, financier et universitaire. Vous pouvez arriver en avion, en voiture ou en train depuis de nombreuses autres villes d'Europe.

Zuricht a de nombreux charmes et bien qu'elle conserve aujourd'hui certaines précautions en raison de la pandémie de Covid-19, elle reçoit cet été des visiteurs. Voyons voir aujourd'hui que voir Zurich.

Zurich

 

Comme nous l'avons dit plus haut, c'est le plus grande ville de la Confédération suisse, mais il ne faut pas la confondre avec sa capitale qui est Berne. Il a des origines romaines il y a donc une partie ancienne et une beaucoup plus moderne, ce qui la rend charmante dans ses contrastes.

L'ancienne Turicum Il a été fondé par des soldats romains et on pense qu'à son apogée, il y avait 300 habitants. L'Empire romain s'est retiré vers 401 après JC et à ce moment-là, la colonie avait pris de l'ampleur, à tel point que au XIIIe siècle, elle était déjà considérée comme une ville.

Dans la Moyen-Age Zurich avait des remparts et des forteresses, des couvents et des monastères qui ont finalement fait de la ville le centre de polémiques religieuses entre catholiques et protestants. Cette bataille serait gagnée par ce dernier, et depuis lors, c'est la religion la plus populaire de la région.

Zurich est sur les rives de la rivière Limmat, à 30 kilomètres des Alpes, avec de belles collines autour. Sa vieille ville est sur une colline douce à côté de la rivière, Lindehof. Aujourd'hui, la troisième activité lucrative à Zurich est le tourisme. Chaque année, 9 millions de voyageurs découvrent ses charmes, alors notez:

Que voir à Zurich

Lindhof est la vieille ville il a donc été le théâtre de nombreux moments importants de la vie de la ville. Ici le fort romain et au neuvième siècle le palais royal du petit-fils de Charlemagne, par exemple. Aujourd'hui, le quartier est un bastion calme et paisible où il faut visiter l'église Grossmünster, la mairie, la rive du fleuve, l'université ou l'Ecole polytechnique fédérale suisse ...

La Église de Grossmünster c'est une icône de la ville. Selon la légende, Charlemagne a découvert les tombes des saints patrons de Zurich, Félix et Regula, et y a construit une église. Ici, la Réforme a commencé au XVIe siècle. Il a un beau vitrail signé par Sigmar Polke, un crypte romane, les fenêtres du choeur sont de Giacomettu et le magnifique portes en bronze Ils ont été fabriqués par Otto Múnch.

Niederdorf C'est un coin de la vieille ville et occupe également le quartier Oberdorf. C'est une zone piétonne parallèle à Limmatquai, avec de nombreux commerces et ruelles ouvert le jour et la nuit s'animent comme quartier de nuit avec des artistes de rue et des bars.

La plus ancienne église de la ville est la Église Saint-Pierre. Il a des fondations du XNUMXème siècle et abrite aujourd'hui la tombe du premier maire de Zurich, Rudolf Brun. Il a un magnifique horloge de 8.7 mètres Diámetro à cinq cloches datant de la fin du XIXe siècle, la plus grosse pesant six tonnes ...

En outre, un la plus belle et la plus historique des rues est Augustinergasse. Étroit et pittoresque, avec de nombreux bâtiments bien conservés et des fenêtres colorées, baies vitrées, nous permet de voir la ville à partir de son histoire.

La rue relie la Bahnhofstrasse à l'église augustine de style gothique du XIIIe siècle, en continuant vers la place Peterhofstatt, en face de l'église Saint-Pierre, dans la vieille ville.

Bahnhofstrasse C'est une rue populaire, un boulevard élégant créé peu de temps après la construction de la gare de Zurich. Il y a un siècle et demi, il y avait les douves, mais aujourd'hui la rue relie le lac à la gare en près d'un kilomètre et demi. Avoir boutiques, grands magasins, et c'est pourquoi c'est un balade très populaire.

Paradeplatz il est, quant à lui, le cœur de la Bahnhofstrasse. C'est l'intersection entre le lac et la vieille ville et c'est le centre des finances. La zone est connue sous le nom de Säumärt, marché zéro, car au XNUMXème siècle il y avait un marché aux bestiaux. Puis, au XNUMXème siècle, Neumarkt a été rebaptisé et un demi-siècle plus tard au nom actuel, Paradeplatz.

Rennweg c'est une autre rue de Zurich. Ongle rue ancienne et distinguée qui était autrefois la rue la plus large de la ville. Montez la colline de la Bahnhofstrasse et possède encore une ancienne porte, le Rennwegtor, qui faisait partie des fortifications médiévales. C'est le deuxième rue commerçante la plus importante et il est piéton donc il invite à la promenade récréative.

Schipfe c'est pour sa part l'un des plus anciens quartiers de Zurich et passe en dessous de Lindenhof. Ça s'appelle comme ça en référence à schupfen, pour pousser, parce que les pêcheurs poussaient leurs bateaux vers et depuis la rivière. Au XNUMXème siècle, il est devenu le centre de l'industrie de la soie et toujours aujourd'hui c'est un refuge pour les artistes et artisans. Je veux dire, vous pouvez acheter de jolis souvenirs.

Enfin, nous devons visitez le commissariat central de police car il garde un trésor: peintures murales d'Augusto Giacometti. Le bâtiment était autrefois un orphelinat mais dans les années 20 du XNUMXe siècle, il a été conditionné. Pour cela, un concours a été organisé et Giacometti a gagné avec ses créations intenses en rouge et ocre. Son travail décore ensuite le plafond et le plafond du hall principal du commissariat.

Je crois qu'il y a plusieurs façons de contempler une ville: se promener dans ses rues sans but ou grimper à une bonne hauteur pour lui donner un vue panoramique. Heureusement, Zurich permet les deux.

Pour les vues, nous pouvons monter à la Tour Freitag, mange quelque chose dans le Bar Panorama Jules Verne, arrêtez-vous au Remparts du Lindehof, escalader le Karlstrum, l'une des deux tours zurichoises de l'église Grossmünster, ou à pied à une heure du centre, en passant par Wipkingen et Höngg jusqu'à gravir la colline de Käferberg.

Et, si vous voulez quelque chose de plus top, que diriez-vous d'un sauna sur la terrasse? C'est à cela que sert Thermalbad & Spa Zurich, dans une ancienne distillerie. L'eau est thermale, avec des minéraux et une température agréable entre 35 et 41 ºC. Pour CHF 36, vous avez un bain thermal et pour CHF 60, vous vivez une expérience de bain spa irlandais-romain.

Évidemment, à tout cela, vous pouvez ajouter des musées, balades à vélo ou même en bateau, au bord des eaux de la rivière. Vous aimerez tout, vous allez adorer Zurich.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*