Visitez les châteaux de la Loire

Si vous prévoyez d'être à Paris pendant quelques jours, vous pouvez toujours vous inscrire pour une visite de la châteaux de la Loire. Vous ne les connaîtrez certainement pas tous, ils sont nombreux, mais si vous voulez vous faire plaisir, les excursions partent très tôt le matin et reviennent vers 8 heures du soir. Et même si vous n'aimez pas les tournées, laissez-moi vous dire qu'elles en valent la peine.

Les châteaux sont magnifiques, chacun a son histoire et si vous êtes attiré par le Moyen Âge, la Renaissance ou l'histoire de France en général, qui traverse chacun de ces bâtiments centenaires, vous devez les connaître.

Le Val de Loire et ses châteaux

La vallée s'étend sur environ 280 kilomètres et se trouve vers le centre de la France. Sera sur 800 kilomètres carrés et c'est une région verte, de vignobles, de jardins fruitiers, de ruisseaux et de villes historiques. À l'origine, il y avait beaucoup plus de châteaux dans la vallée mais aujourd'hui il y en a environ 300. Le feu, la destruction pendant la Révolution française ou simplement le temps et l'oubli en ont anéanti bon nombre d'entre eux.

Personnellement, je pense que le meilleur moyen de découvrir la région est de louer une voiture et de passer quelques jours à voyager et à s'amuser. Ce n'est pas ce que les touristes ont d'habitude donc presque toujours il n'y a rien d'autre que inscrivez-vous à une visite. Quand je l'ai fait, il y a quelques années, j'ai payé un peu plus de 100 euros. Nous n'étions que sept personnes, quatre hispanophones, une italienne et une anglaise, qui sont parties en minibus à 7h30 en direction de la vallée.

Dans mon cas, nous avons appris à connaître les châteaux dont je vais parler aujourd'hui: Chenonceau, Chambord et Cheverny, mais bien sûr, il y en a beaucoup d'autres qui sont restés dans le pipeline et qui sont fortement recommandés et populaires.

El Le château de Chenonceau est connu comme le château des dames et pour moi c'est le plus beau et l'un de ceux qui vous permet une plus grande immersion dans la vie d'antan. En raison de la façon dont il est meublé, chauffé ... À l'origine, il y avait une petite forteresse ici qui a été remplacée au XNUMXème siècle par un château Renaissance qui a été agrandi à sa taille actuelle au cours du même siècle.

Il est connu comme un château de femmes parce que la première dame qui l'a habité était Catherine Briçonnet, puisque son mari, le constructeur, l'a passé à la guerre. Plus tard, ils l'ont vendu à la couronne pour payer les dettes, puis les monarques ont commencé à l'utiliser pour des jours de chasse ou des fêtes. Henri II l'a donné à son amant, Diane de Poitiers et c'est elle qui a ajouté le pont, ainsi que les jardins.

A la mort du roi la reine, Catherine de MédicisIl l'a chassée et une fois sur place, il a construit la longue et élégante galerie qui caractérise aujourd'hui le château et la salle de bal. C'est un beau château entouré de verdure et comme le minibus ou les parkings à environ cent ou cent cinquante mètres, on se rapproche et les vues sont superbes.

Quand j'y suis allé, en octobre, la cheminée de la réception était allumée et on pouvait venir se réchauffer les mains. Il y avait une odeur de fleurs fraîches qui provenait d'immenses vases répartis ici et là dans les couloirs et cela ressemblait plus à une maison qu'à un château. À l'intérieur, des meubles de style Renaissance, de nombreuses peintures et tapisseries et dans les pièces privées du château des œuvres de Rubens, Nattier ou Le Primatice.

Il dispose d'un capilla charmant dont les vitraux colorés ont été détruits par les bombes de la Seconde Guerre mondiale, bien qu'il y ait des remplacements aujourd'hui. Je n'ai pas eu l'occasion d'entrer car il était fermé pour réparation mais c'était momentané. La promenade gratuite à l'intérieur du château vous emmène à les cuisines, aux niveaux inférieurs, magnifique, avec tous ses ustensiles de cuisine en cuivre accrochés aux murs et sur des étagères, et avec de minuscules fenêtres donnant sur le pont et la rivière, juste pour amener le poisson directement de l'eau à la cuisine.

La Galerie de 60 mètres de long C'est une autre de ses merveilles, avec des sols noirs et blancs qui servaient de salle de bal. Pouvez-vous imaginer les dames et messieurs danser sous la lueur des bougies? La porte à l'autre extrémité est généralement fermée, bien qu'ils l'ouvrent en haute saison touristique. Je n'ai pas eu cette chance.

Enfin les jardins ils sont une promenade séparée. Catherine de Médicis a un étang central et Diane de Poitiers a une belle fontaine. Les vendredis, samedis et dimanches de juin la nuit, ils sont illuminés, de même tous les soirs en juillet et août à partir de 9h30.

Pour se reposer un moment, il y a le Café de l'Orangerie, dans les anciennes écuries, où les personnes qui ont loué la visite avec déjeuner inclus s'assoient pour manger. Est-ce pratique? Non, il y a un kiosque pour une collation et vous avez plus de temps pour vous promener. L'entrée ce 2018 coûte 14 euros ou 18 avec audioguide.

Le prochain château que j'ai vu lors de cette tournée était le Château de Cheverny. C'est en fait un manoir plus qu'un château et je ne comprends pas pourquoi ils l'ont inclus dans la visite alors qu'il y a tant de beaux châteaux médiévaux. Mais bon, c'est un château de style Renaissance qui est entre les mains de la même famille depuis six siècles, les Huraults.

Cheverny a été construit entre 1604 et 1635, selon la source, et a un style classique Louis XIII, très, très symétrique. Aujourd'hui, il est partiellement ouvert car il y a une partie que la famille continue d'utiliser lorsqu'elle va aux champs. La visite se fait par un chemin balisé qui vous emmène d'une pièce à une autre pièce meublée. La première est une pièce spacieuse décorée d'armes, d'armures, d'épées et de belles tapisseries.

Vous passez également par une salle à manger avec boiseries qui raconte l'histoire de Don Quichotte, avec une belle cheminée, vous passez une chambre, un beau salon de thé avec la table dressée et à l'étage se trouve la chapelle privée du château.

Autour il y a des verts terrains que pendant la guerre, ils savaient comment conserver certains des trésors du Louvre, et vous pouvez marcher jusqu'à ce que votre guide vous appelle pour vous rendre au château suivant.

Dans mon cas, c'était le Château de Chambord. Le plus célèbre de tous? Oui, à cause de son impressionnant. Il a été construit par un roi flamboyant, François Ier, au début du XVIe siècle comme un somptueux terrain de chasse. Il dispose de 400 chambres, 365 maisons et 84 escaliers. Il n'a vécu ici que deux mois sous son règne et aujourd'hui il est regrettable qu'il n'ait pas un seul meuble, ou presque, à l'intérieur.

Chambord est une coquille vide mais toute ouverte à vous la découvrir, monter et descendre, vous entrez dans des pièces vides, frappez à des portes en bois négligées, grimpez aux plafonds et contemplez le paysage. En fait, si vous y allez seul, vous pouvez marcher ou faire du vélo dans ses vastes jardins. J'ai dit qu'il n'y avait presque pas de meubles et ainsi de suite, à part la chambre de François Ier et de Louis XIV qui est dédiée aux jouets royaux. Après, il n'y a pas grand-chose d'autre.

La perle de Chambord est à lui escalier en colimaçon qui aurait été conçu par Léonard de Vinci. Si vous allez avec quelqu'un, l'un monte un escalier et l'autre l'autre et ils ne se toucheront jamais. Les nuits de juillet et août de 10h à minuit, la façade du château est éclairée par un spectacle son et lumière.

De plus, un philanthrope américain, Schwarzman, a récemment fait don de l'argent pour restaurer les jardins de la façade nord et aujourd'hui ils brillent comme ils le faisaient au XNUMXe siècle. Et vous pouvez louer des vélos pour rouler! L'admission ce 2018 coûte 13 euros.

Autres châteaux de la Loire? Villandry, l'élégant Château d'Amboise, Blois`` Langeais ou le solide Chaumont-sur-Loire.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*