Parc naturel de Cabárceno, en Cantabrie

Très proche de la ville de Santander Ce parc naturel se caractérise par avoir des espèces qui ne sont pas typiques de l'Espagne: c'est le Parc naturel de Cabárceno. Tu le connais? L'année dernière, il a fait les manchettes pendant un certain temps à cause des critiques sur son état, mais il est toujours là et maintenant que le temps s'améliore, que diriez-vous de le connaître?

Conservation des espèces, éducation environnementale, animaux en semi-liberté... c'est tout ce qu'est cette destination récréative en Cantabrie, notre article aujourd'hui.

Parc naturel de Cabárceno

Comme nous l'avons déjà dit, il est très proche de Santander, à un peu plus de quinze kilomètres, dans la ville de Cabarceno, sur ce qui était autrefois une mine de fer. Il convient de préciser d'emblée que ce site ce n'est pas un zoo, ou du moins ce n'est pas considéré comme ça, c'est un parc naturel créé par l'homme sur 750 hectáreas.

L'idée a émergé dans les années 80 et le parc a ouvert en 1989 dans le terrain à ciel ouvert d'une mine de fer dans la région. La vérité est que sauf pour leur donner de la nourriture et une attention vétérinaire, leurs autorités ne font pas grand-chose de plus car l'idée est que l'interaction et le presque sans intervention. De cette façon, il y a des moments où les animaux se combattent, se reproduisent, etc.

Le terrain a été tracé par un réseau de 20 kilomètres de routes qui emmènent le visiteur vers les différents secteurs. Il existe de nombreuses aires de stationnement et routes qui accèdent aux coins difficiles d'accès pour les voitures. Ce site est conçu pour passer une journée en famille ou entre amis afin il y a des cafés, des restaurants, une aire pour enfants, des aires de pique-nique...

Il ya aussi des spectacles organisés pour le public. Par exemple, les oiseaux de proie sont des êtres merveilleux et ici vous pouvez les voir en action et découvrir leurs techniques de vol. Il y a des cerfs-volants noirs, des faucons pèlerins, des aigles américains, des vautours fauves. L'exposition est surprenante et a généralement lieu à 3h30 et 5h30, du 1/7 au 15/9, à 12h et à 4h, entre 1/3 et 30/6 et entre le 16/6 et 6/11 et les samedis, dimanches et jours fériés à 12h et 4h.

Vous pouvez suivre le routes botaniques sans aucune barrière architecturale et devant le châtaignier, le chêne, l'if ou le chêne-liège, par exemple. Sur la centaine d'espèces du parc, les itinéraires botaniques en ont sélectionné 24 qui sont, en plus, stratégiquement, dans des espaces où il y a lions, hyènes, loups et tigres, afin que vous puissiez voir les deux en une seule promenade. Objectif: il y a le Route des blaireaux, chênes-lièges et noyers (avec Tigres), L' Route du bouleau, tilleul et hêtres (avec hyènes et loups) et le Route de la châtaigne et du pin (avec des lions et bison).

Une autre option consiste à faire le Visite sauvage qui est une façon originale de visiter le parc. La visite est à bord d'un véhicule et au moins deux personnes sont nécessaires, une avec une voiture. L'entrée comprend le déjeuner et les frais 200 euros par adulte et 100 par enfant. Vous êtes toujours accompagné d'un personnel de sécurité, qui sert également de guide spécialisé, et vous ne quittez jamais votre voiture. Ainsi, vous traversez l'enceinte des ours, gorilles, éléphants, rhinocéros, l'exposition des oiseaux de proie, celle des lions de mer et le télésiège.

Une autre visite est le Visiter l'explorateur, du durée plus courte et moins chère Il en coûte 100 euros par adulte et 80 par enfant, soit les heures de 10 heures à 2 heures. La visite comprend des éléphants, des rhinocéros, des gorilles, des lions de mer et des rapaces. A la fin de la visite, un ticket vous est remis pour accéder au téléphérique et si vous souhaitez vous restaurer il y a des menus disponibles à bon prix.

Mais en plus de ces animaux, il y a lamas, tigres du Bengale, gaures, guépards, girafes, autruches, antilopes, lynx, yaks, addax, chameaux, hippopotames, dromadaires, zèbres, les animaux de la ferme, les sangliers, les ânes somaliens et les jaguars, entre autres.

Certains enfants vont à célébrer leurs anniversaires, c'est possible s'ils ont entre quatre et douze ans. L'offre comprend la nourriture ou une collation ou un pique-nique, selon la période de l'année, à seulement 16 euros par enfant. Tous les quatre enfants, un parent entre gratuitement, mais le prix par adulte est de 50 euros.

Les billets peuvent être achetés en ligne avec une réduction de 10%, mais cela ne vous garantit pas de vous déplacer rapidement dans la file d'attente. Vous ne pouvez pas non plus les retourner ou les échanger, donc lorsque vous les sortez, vous devez être sûr que vous respecterez la visite, combien de temps vous voulez qu'elle dure, si vous y allez seul, en famille ou entre amis et à quelle période de l'année. Avec ces informations claires, vous devriez obtenir le billet.

Pour toute l'année:

  • Carte d'ami individuelle: 55 euros
  • Carte Famille Ami: 135 euros
  • Carte Family Friend Plus: 165 euros.

Haute saison (du 1/4 au 30/9)

  • Individuel adulte: 30 euros, journée complète
  • Individuel enfant: 17 euros. jour complet.
  • Groupe adulte: 20 euros pour l'après-midi, 25 euros pour une journée complète.
  • Groupe enfants: 11 euros et 14 euros respectivement.
  • Frais de scolarité: 11 et 11 respectivement.

Basse saison (du 1/10 au 31/3)

  • Individuel adulte: 16 euros l'après-midi, 23 la journée complète.
  • Individuel enfant: 9 et 14 euros.
  • Groupe adulte: 16 et 20 euros.
  • Groupe enfants: 9 et 11 euros.
  • Frais de scolarité: 11 et 11 euros.

Tous les billets peuvent être achetés en ligne ou le jour de la visite. Ils ne sont pas vendus par téléphone et les tarifs de l'après-midi s'appliquent pour les visites de 3h30 du 1/4 au 30/9 et de 2h du 1/10 au 31/3.

Lorsque nous avons commencé l'article, nous avons dit que l'année dernière, le parc faisait la une des journaux et qu'il l'était, à plaintes concernant l'état des animaux et les installations en général. Les commentaires ont été formulés par le coordinateur des services vétérinaires, Santiago Borragán, entre 2015 et 2017, et tournent autour du besoin urgent d'argent pour rénover et réparer les installations. Borragán a même déclaré que certains zoos européens ne voulaient pas leur donner d'animaux en raison de l'état désastreux du parc.

La vérité est qu'au fil des ans, des événements curieux ou du moins frappants ont été rapportés, comme la fuite de 80 cerfs, l'entrée d'animaux sauvages dans l'enceinte, en raison de l'absence de clôtures, l'enceinte déficiente des éléphants, la fuite. en 2015 d'un ours brun que personne n'a réalisé jusqu'à un jour plus tard, ou des matériaux avec lesquels l'enceinte de l'hippopotame a été construite, des animaux coléreux comme on le sait.

Ce ne sont là que quelques-uns des animaux qui, selon le vétérinaire, ne s'amusent pas. Oui que dit le parc à cet égard? Eh bien, le parc, entre les mains du gouvernement cantabrique, et à la suite de ce rapport d'il y a trois ans et d'un autre présenté l'année dernière où les mêmes points sont insistés, a dit en principe qu'il n'y a rien de vraiment dans la description de ces rapports. Quoi oui il y a des problèmes et que ceux-ci seront résolus en 2019.

Promesses et dénégations d'une part, dénonciations d'autre part. Pendant ce temps, des cas inquiétants continuent de se produire, comme la mort de trois girafes dans un incendie qui a eu lieu en janvier. Mais le parc est toujours ouvert et il est toujours très visité alors si vous êtes en Cantabrie ce printemps, pourquoi ne pas venir le voir et juger par vous-même?

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*