Geirangerfjord, le magnifique fjord où The Wave a été filmé

On est plus qu'habitué à films de catastrophe que les Américains filment souvent. Si ce n'est pas un super tremblement de terre, ce sont les extraterrestres, mais une météorite, mais un fléau zombie. Le thème est le désastre et l'anéantissement et quiconque le peut pour lui-même.

Il est frappant alors que les Norvégiens s'aventurent dans le même genre cinématographique, mais ils l'ont fait avec le film La vague. Nous l'avons vu dans les salles en 2015 et certains d'entre nous l'ont apprécié plus tard sur Netflix, juste pour voir un catastrophe à suspense dans une langue autre que l'anglais. Et au moins de ma part, pour aussi profiter de la beaux paysages des fjords norvégiens.

Le Geirangerfjord

La Norvège a beaucoup de beaux fjords mais l'un des plus touristiques c'est celui là. Il est situé dans le comté de Romsdal, dans la région de More, et a environ 15 kilomètres de long étant aussi un bras d'un autre fjord, le Sunnylvsfjorden et celui-ci à son tour d'un autre plus grand, le Storfjorden.

depuis 2005 c'est un patrimoine mondial, un honneur qu'il partage avec un autre fjord voisin. A de magnifiques cascadesest comme le célèbre Cascade des Sept Sœurs. Ce sont sept cours d'eau séparés qui forment sept chutes d'eau, dont la plus haute atteint 250 mètres. Elles portent ce nom pittoresque car une légende pèse sur elles qui raconte l'histoire de sept sœurs qui dansaient sous la montagne pendant qu'elles les courtisaient d'en haut. Une autre cascade célèbre est la Cascade de moine. Les deux se font face.

Le fjord il a des murs de montagne très raides et pointus autour et le bras de la mer est très étroit, donc la combinaison est écrasante. Si on ajoute les cascades ici et là, c'est merveilleux. Bien qu'à d'autres moments, les gens se soient installés ici, fermes et villages de montagneAujourd'hui, ils sont nombreux à être abandonnés.

Certains peuvent être atteints à pied, lors de ces excursions l'extérieur que les Norvégiens aiment tant, ou en bateau. Les promenades sont risquées car il n'y a pas de ponts et les sentiers sont souvent collés à de très hautes falaises. Certains de ceux qui sont généralement visités en été sont Knivsfla, Blemberg ou Skagefla. Actuellement, il existe un ferry à câble qui sert de promenade touristique qui longe le fjord entre deux petites colonies telles que Geiranger et Hellesylt.

La vague et l'éventuel tsunami

Au-delà de ça La vague est un film basé sur des événements qui pourraient survenir. En fait, un véritable événement est raconté au début qui a eu lieu en avril 1934. Puis le glissement de pierre de la montagne a en effet produit un tsunami qui a détruit le village de Tajford tuant une quarantaine de personnes et avant cela, au début du XXe siècle, quelque chose de similaire s'est produit. En fait, il est toujours possible que cela se reproduise.

La vérité est que le petit village de Geiranger, destination touristique, est construit au bout du fjord à l'embouchure de la rivière Geirangelva. La montagne Akerneset qui pénètre dans le fjord Il est constamment sous observation, comme on le voit dans le film, car s'il s'effondrait, il produirait sûrement un énorme tsunami qui détruirait non pas une ville mais plusieurs en seulement 10 minutes.

La montagne a une fissure qui se dilate à une vitesse de deux à 15 centimètres chaque année et ils n'arrêtent pas d'essayer de calculer comment cela peut être, quand et quelles conséquences peuvent être prévues si 1500 XNUMX mètres de montagnes se séparent du fjord.

Les géologues estiment que si le glissement de terrain se produisait, il serait d'environ 50 millions de mètres cubes (le double des deux glissements de terrain du XNUMXe siècle): les roches directement dans l'eau du fjord provoqueraient une énorme vague, un tsunami d'environ 30 mètres de haut cela dévasterait toute la côte dans son avance.

Un groupe de constructions visibles de loin est frappant et est-ce que autrefois il y avait une ferme ici qui est aujourd'hui abandonnée. L'emplacement est surprenant et a été préservé car il représente quelque chose de typique de la dure vie dans les fjords, mais la vérité est que l'emplacement est assez effrayant: il n'est endolori que par l'eau, il n'est qu'à 100 mètres d'altitude et sur un pente raide et sensible aux avalanches ... Bien que ses constructeurs en aient tenu compte et que l'on observe comment les toits des bâtiments sont à la hauteur de la pente pour qu'une éventuelle avalanche puisse glisser à travers eux, cela fait toujours peur. .

Tout cela s'ajoute à un film catastrophe, alors l'un des derniers succès au box-office norvégien est né (il a même été sélectionné pour être présenté comme meilleur film étranger aux Oscars…). Le film a été tourné à Geiranger  et la partie intérieure des studios en Roumanie. L'investissement a été de près de six millions d'euros et si l'on pense qu'en Norvège il a vendu 30% de billets de cinéma en plus que Jurassic World ... c'était un succès!

Visiter Geiranger

Si vous avez aimé le film cet été, vous pouvez vous promener dans les fjords norvégiens. Le port de Geiranger est le troisième plus grand port de croisière de Norvège et pendant la saison touristique de quatre mois, il reçoit de 140 à 180 navires.

250 personnes est la population stable de l'endroit mais en été plus de 300 mille touristes arrivent tout au long de ces mois chauds. Il existe une offre d'hébergement variée, à la fois hôtels cinq étoiles comme camp, vous pouvez donc choisir où dormir en fonction de votre poche. Comment y arrivez-vous? Pus en croisière c'est une option: Le Hurtigruten est une autoroute côtière reliant Bergen à Geiranger.

Vous pouvez également arriver en avion de partout au pays ou en bus depuis Bergen, Oslo ou Trondheim. Aussi vous pouvez prendre le train depuis Oslo bien que le trajet dure presque six heures. De Trondheim, il en faut un peu moins mais il faut toujours prendre le bus sur la route de montagne pour y arriver enfin. Et quelles activités touristiques pouvez-vous faire?

Bien, vous pouvez kayak, dans des catamarans rapides et vertigineux, faire de la randonnée, faire des promenades en bateau et profitez du soleil du nord de l'Europe qui ne brille que de cette lumière en été. Et cela vaut la peine de dire que c'est une destination qui peut disparaître à tout moment.

Voulez-vous réserver un guide?

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1.   anonyme dit

    Espérons que cela ne se produise pas comme la catastrophe du barrage de Vajont en Italie, le film est à peu près ce qui s'est réellement passé là-bas.