Cuisine typique de Madrid

Cocido madrileño

La nourriture typique de Madrid C’est aussi délicieux que varié. Ce sont des plats qui ont été transmis de génération en génération, et qui plaisent aussi bien aux madrilènes qu'aux convives du monde entier qui visitent la ville.

Comme dans bien d'autres endroits, Il existe une grande variété de plats et de restaurants en Madrid. Quant à ceux-ci, vous en avez de toutes sortes et, en ce qui concerne le premier, il s'agit de délicieux tapas, mais aussi de plats plus élaborés et cohérent. Sans plus tarder, montrons la cuisine typique de Madrid.

Quels sont les plats typiques de Madrid ?

Maison du Labra

Casa Labra, une des auberges traditionnelles où vous pourrez déguster la cuisine typique de Madrid

Les plats typiques de Madrid sont à base de toutes sortes de matières premières allant du poisson aux légumineuses, en passant par les viandes et les charcuteries. Certaines de ces recettes frappent par leur simplicité, car elles sont Snacks. En revanche, d'autres nécessitent un préparation minutieuse et lente, en plus d'être très vieux.

Ces derniers ont été fabriqués dans l'Antiquité tavernes, auberges et auberges, dont certains sont encore ouverts aujourd'hui et continuent de les proposer. Mais une autre caractéristique de la gastronomie madrilène est sa capacité à adapter des plats d'autres régions. Gardez à l'esprit que la ville accueille des émigrants de partout Espagne et il est logique que vous assimiliez également leurs plats typiques. Ensuite, nous verrons les principales préparations de la cuisine typique de Madrid.

Ragoût de Madrid

Ragoût de Madrid

Source du ragoût de Madrid

Comme son nom l'indique, c'est le plat typique de Madrid par excellence. Les experts en gastronomie soulignent l'origine de la recette comme pot pourri La Manche. Mais, en tout cas, il apparaît déjà comme plat dans les textes du XVIIe siècle.

Sa base est les pois chiches, auxquels s'ajoutent légumes, viandes et divers types de saucisses. Parmi ces derniers, le chorizo, le boudin ou le bacon et, par rapport aux précédents, le poulet ou le bœuf. De plus, il contient des pommes de terre, des carottes et des os de bœuf et de porc eux-mêmes. Comme vous le verrez, il présente des similitudes avec d'autres ragoûts de la péninsule ibérique, par exemple, l'alpiniste ou le maragato.

Et comme ce dernier, il est pris en compte plusieurs "renversements". C'est-à-dire séparer les ingrédients en trois plats qui sont consommés séparément. On consomme d'abord la soupe préparée avec les ingrédients, puis le ragoût lui-même et enfin les viandes. Cependant, actuellement, dans les restaurants, ces deux derniers « tours » ont été unifiés.

Sandwich aux calamars, un classique de la cuisine typique de Madrid

Sandwich aux calamars

Le sandwich aux calamars est le sandwich typique le plus populaire de Madrid.

Aussi simple que savoureux, le sandwich aux calamars est un classique de la gastronomie madrilène. Il ne vous reste plus qu'à vous promener dans le place principale pour voir le grand nombre de touristes qui en profitent. Sa préparation est on ne peut plus simple.

Les calamars préalablement coupés sont enrobés de farine et frits dans l'huile d'olive. Ensuite, il vous suffit de les insérer dans le pain ouvert en deux moitiés. Cependant, il existe également des préparations plus élaborées. Par exemple, celui qui ajoute sauce tomate épicée ou mayonnaise. De plus, c'est une recette très courante également dans d'autres régions d'Espagne comme Pays Basque o Cantabrie.

Daurade à la madrilène

dorades

La daurade est l'ingrédient principal de cette recette

C'est un plat moins connu que les précédents, mais tout aussi exquis. Cependant, il apparaît déjà dans les livres de recettes dès le XVIIIe siècle et est beaucoup plus ancien, comme il est décrit dans le Livre du bon amour de Archiprêtre de Hita. Il est Daurade au four avec légumes et crevettes, le tout assaisonné d'un bouillon à base d'os de daurade. Cependant, dans d'autres variantes, il est accompagné d'une sauce à base de chapelure ou de chapelure.

Autrefois, on utilisait des fours de boulangerie pour le préparer et on le consommait beaucoup en Noël, quand il était courant sur les tables avec une soupe préparée avec lait d'amande.

Tripes à la madrilène

callos

Un pot de tripes à la madrilène

C'est un autre des plats par excellence de la gastronomie de la capitale, même si, avec des variantes, il est élaboré partout Espagne. La base de la recette est intestin de vache, qui est haché et mijoté accompagné de chorizo, de paprika, de boudin et de jambon Serrano.

L'origine de ce plat est inconnue, mais il est sans aucun doute très ancien puisqu'il est déjà mentionné dans le roman picaresque. Guzmán de Alfarache de Mateo Alemán, publié en 1599. De même, comme c'est souvent le cas, il s'agissait d'un plat des classes populaires qui, au fil du temps, est également passé aux plus riches. En fait, le restaurant exclusif lhardy Il le proposait déjà dans sa lettre au milieu du XIXe siècle.

Gallinejas, un autre plat traditionnel de la cuisine typique de Madrid

Gallinejas

Poulet fraîchement préparé

Même si leur nom peut prêter à confusion, les poulets n’ont rien à voir avec la volaille. Il s'agit de tripes d'agneau ou de chèvre, donc, comme le précédent, c'est un plat que tout le monde n'aime pas. Plus précisément, il s’agit de morceaux d’intestin et de mésentère ainsi que d’un gésier communément appelé « bouton ».

Pour le réaliser, il faut très bien nettoyer les viscères puis les faire frire jusqu'à ce qu'ils soient parfaits. Cela se fait sans huile car ils libèrent leur propre graisse. De plus, ils sont généralement servis accompagnés de les frites. C'est une recette tellement populaire qu'elle est parfois même vendue en cornets le manger en marchant.

Patatas bravas

Patatas bravas

Une tapa de patatas bravas

C'est une autre recette de cuisine typique de Madrid qui se distingue par son simplicité. C'est simplement pommes de terre à la sauce tomate épicée. Toutefois, selon les experts, le sauce brava authentique Il est fait avec de la farine de blé, de l'oignon et du paprika épicé. Dans tous les cas, pour préparer le plat, il faut couper les pommes de terre en gros morceaux et les faire revenir dans l'huile d'olive. Ensuite, la sauce susmentionnée est ajoutée.

Les pommes de terre bravas ont acquis une énorme popularité à la fois en raison de leur faible coût et de leur facilité de préparation. Pour cette raison, ils se sont propagés toute l'Espagne. De même, il existe d’autres recettes avec cet ingrédient qui sont également délicieuses. Par exemple, le Pommes de terre aïoli.

Oeufs brouillés

Oeufs cassés

Oeufs brouillés au jambon

C'est l'un de ces plats adoptés par la capitale pour faire partie de la cuisine typique de Madrid, puisqu'il est préparé dans toute l'Espagne. En fait, son origine pourrait être dans le Duels et pertes de la gastronomie de La Manche. De même, l'un des restaurants qui ont fait de ce plat leur mot d'ordre était Lucio House, dont le fondateur était originaire d'Avila.

On les appelle aussi oeufs cassés et cela vous donnera une idée de la recette. En effet, ce sont des œufs frits dans l'huile d'olive que l'on casse en les remuant. Cependant, dans d'autres endroits, ils ne sont pas remués, mais plutôt laissés à frire jusqu'à ce que la pointe apparaisse, même si le jaune doit rester liquide. Alors Ils sont servis avec des frites, du jambon ou un autre type de saucisse. Dans tous les cas, c’est un plat qu’il faut manger chaud, sinon ça passera.

Les beignets de San Isidro, les friandises de la cuisine typique de Madrid

Beignets

Assortiment de beignets San Isidro

Les beignets sont l'une des recettes par excellence de la pâtisserie madrilène. Vous pouvez les trouver à tout moment de l'année. Mais ils sont fabriqués avant tout autour du fête de San Isidro Labrador, célébrée le 15 mai et est la sainte patronne de la ville.

Si l’on écoute la légende, ils ont été popularisés grâce à un vendeur ambulant connu sous le nom de Tante Javiera. Il venait de Fuenlabrada pour vendre les beignets qu'il préparait chez lui et ils étaient délicieux. Leur succès fut tel que bientôt d’autres marchands commencèrent à vendre leurs propres créations. Et, pour avoir plus de succès, ils prétendaient être des parents de la vieille femme.

Une autre preuve de sa grande popularité est qu'il existe quatre variétés de beignets. Les soi-disant « idiots » sont les plus simples, tandis que les « intelligents » prennent un bain de sucre fondant. En revanche, ceux de Santa Clara sont recouverts d'une meringue sèche et ceux de France sont recouverts de noyaux d'amandes.

Couronne de l'Almudena

Couronnes de l'Almudena

Coronas de la Almudena, l'une des douceurs de la cuisine typique de Madrid, dans une pâtisserie

On pourrait également citer les recettes typiques des pâtisseries madrilènes. de bâtons et de churros. Mais nous préférons vous parler du Couronne de l'Almudena pour être moins connu en dehors de la capitale. Et pourtant, il est très célèbre dans la cuisine typique de Madrid. Comme son nom l'indique, il rend hommage au Vierge de l'Almudena, patronne de la ville et vous pourrez la retrouver dans les pâtisseries à l'occasion de sa fête, qui a lieu le 9 novembre.

Contrairement aux autres recettes que nous vous avons présentées, celle-ci est assez récente puisqu’elle remonte à la fin des années soixante-dix. C'est alors que le guilde des pâtissiers de Madrid a organisé un concours pour créer un bonbon en l'honneur de la Vierge. Et la recette gagnante a été nommée Corona de la Almudena en souvenir de celle avec l'image.

Il ressemble également au galette des Rois, puisqu'il s'agit d'un petit pain rond à base de pâte fermentée et d'anis qui est fourré de crème pâtissière, de crème ou de truffe, peint à l'œuf et cuit au four. Le succès de la couronne de l'Almudena est tel que, aux dates indiquées, toutes les pâtisseries de la ville les ont dans leurs vitrines. En effet, selon la corporation des pâtissiers elle-même, vers le 9 novembre, Environ 380 000 unités de ce bonbon sont vendues.

En conclusion, le nourriture typique de Madrid C’est aussi savoureux que varié. Nous vous avons montré plusieurs de leurs plats typiques. Certains sont authentiques de la capitale, tandis que d'autres viennent de différentes régions de la capitale. Espagne et ils se sont adaptés. Mais dans tous les cas, ils sont délicieux. Osez les savourer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*